Formations Coaching Stratégies Conférences pour les constructeurs & promoteurs
mentoring

Lettre confidentielle – janvier 2020

Le gouvernement veut-il la mort de l’immobilier ?

Après avoir lu la dernière note du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF), on peut légitimement se poser la question. On y apprend, non sans surprise, que l’immobilier serait à l’origine d’une part « représentative dans le surendettement » des foyers français. Je n’y ai cependant pas trouvé de chiffre précis en appui de cette affirmation.

Surtout, ce rapport ne se donne pas la peine de faire le distinguo entre le neuf, l’existant récent et l’ancien. Il se contente d’envoyer aux banques une série d’assertions dont le dogmatisme n’a d’égal que l’amateurisme. Je cite « un taux d’effort à l’octroi maximal de 33 %…. respecter une durée de crédit de 25 ans maximum…».

Ainsi, si l’on en croit le HCSF, le ménage acquérant un appartement ou une maison neuve, conforme à la RT 2012 ou la RE 2020, le reste à vivre serait le même que celui du couple se portant acquéreur d’une épave thermique !

Ne comptez que sur vous-même !

Vous pouvez demander la suite de la lettre via le formulaire de contact (ici)

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Satisfaction clients : 4,94 sur 5

4.6/5

20Source
Questionnaires internes de fin de formations.
470 participants, de 2009 à 2020

“J’ai compris les différentes étapes de la création de contacts” (5/5)

“Je sais que je vais être plus performant dans la transformation des projets en ventes” (5/5)

“A présent, je sais comment développer mon réseau de partenaires” (4/5)

“Quel bonheur de savoir enfin calculer une taxe d’aménagement avec précision” (5/5)

Cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.

Consulter nos mentions légales & politique de confidentialité